Skip to content →

démarche/statement

DÉMARCHE

Seuls l’amour et l’art rendent l’existence tolérable. William Somerset Maugham

« Petit-fils d’immigré républicain espagnol, mon travail est traversé par une énergie libertaire de par mes convictions mais aussi au sens où mon activité est solitaire et veut s’affranchir des réflexes de la photographie académique. Fils unique, c’est seul que j’ai créé mon univers d’images mentales. Si le geste photographique est souvent réduit à « l’instant décisif » cher à Cartier Bresson, je m’inscris plutôt dans une recherche de « l’instant contemplatif ». Ces quelques secondes de temps suspendu où les corps et les éléments se figent et où les émotions se cristallisent.

Toujours à l’affût de moments de vie, publics ou intimes, avec un refus du spectaculaire comme sujet ou valeur photographique, je recherche la simplicité de la capture d’image et le geste facile comme on pouvait le faire avec les appareils Lomo ou Zenit au faible piqué. Comme l’a dit Jean-Luc Godard avec malice : « Les Impressionnistes, ce n’était pas de la Haute Définition ! »

Mon univers tourne autour des thèmes de la condition humaine, la nature, le corps et l’intime. De la figuration à l’abstraction, je développe un regard sensible conjuguant étrangeté et passion. Ma vision du corps féminin écarte la vulgarité et les stéréotypes glamour de la photo de nu en respectant les corps dans leurs singularités et leurs histoires, allant d’une délicate suggestion à un érotisme jubilatoire.

Ma pratique et ma culture du cinéma expérimental font que je réalise mes clichés sans apprêt, dans une sorte de transe fulgurante proche d’un bref état de conscience modifié. Parmi mes travaux en noir et blanc intitulés achromaties, je déploie plusieurs recherches : la prise de vue non recadrée, la double exposition sur un même lieu et l’abstraction tapie dans la réalité. La question des procédés des prises de vues est pour moi accessoire et on se trompe souvent sur ma technique photographique. J’effectue mes prises de vues en numérique avec un Canon EOS M50 24 Mpx et un smartphone 12 Mpx. J’utilise l’application pour smartphone Hipstamatic à la prise de vue ou en post-production en détournant ses pré-réglages par une manipulation manuelle des paramètres. Puis je retourne sur Photoshop pour finaliser mes photographies avant tirage.

Chacune de mes photos est une pièce de puzzle d’un voyage intérieur au long cours. Avec, quelque soit le lieu ou le moment, un point de vue intime, un regard personnel mélancolique ou émerveillé ».

STATEMENT

 Only love and art make life worth living. William Somerset Maugham

« Grandson of a Spanish republican immigrant, my work is crisscrossed by a libertarian energy of my convictions but also in the sense that my activity is solitary and wants to get rid of the reflexes of academic photography. Being an only son, I created myself my universe of mental images. If the photographic gesture is often reduced to the Cartier Bresson « decisive moment » , I rather subscribe to a search for the « contemplative moment ». These few seconds of suspended time where bodies and elements freeze and emotions crystallize.

Always on the lookout for moments of life, public or intimate, with a rejection of the spectacular as subject or photographic value, I search for the simplicity of the image capture and the easy gesture as one could do with the devices Lomo or Zenit with the low resolution. As Jean-Luc Godard said maliciously: « Impressionists were not high definition! »

My universe revolves around the themes of the human condition, nature, body and intimacy. From figuration to abstraction, I develop a sensitive look combining strangeness and passion. My vision of the female body removes the vulgarity and the glamorous stereotypes of nude photography by respecting the bodies in their singularities and stories, ranging from a delicate suggestion to a jubilatory eroticism.

My practice and my culture of experimental cinema make me realize my pictures without preparation, in a kind of dazzling trance close to a brief state of modified consciousness. Among my black and white works entitled « Achromatia« , I deploy several researches : the unrecropped shooting, the double exposure on the same place and the abstraction lurking in reality. The question of the process of shooting is for me incidental ; one is often mistaken about my photographic technique. I shoot digitally with a Canon EOS M50 camera and an iPhone 8 Plus. I use the Hipstamatic smartphone app for shooting or post-production by diverting its presets by manually manipulating the settings. Then I return to Photoshop to finalize my photographs before printing.

Each of my photos is a puzzle piece of an inner journey through time. With, whatever the place or the moment, an intimate point of view, a personal look melancholic or amazed ».